24.06.2020, 07:54

Economie: les Allemands préfèrent ouvrir leurs comptes bancaires à Jersey plutôt qu'en Suisse

chargement
Une succursale de la National Westminster Bank à St Helier sur l'île de Jersey. Les îles anglo-normandes sont connues pour être des paradis fiscaux, mais on ignorait que les Allemands y déposaient autant d'argent.

Paradis fiscal L'île anglo-normande de Jersey serait un paradis pour le porte-monnaie de riches Allemands. Ce sont les révélations de deux médias germaniques, qui se base sur des chiffres officiels. La Suisse arrive en deuxième position.

Les Allemands ont déposé quelque 180 milliards d'euros (192 milliards de francs) sur des comptes dans le paradis fiscal de Jersey, selon des informations publiées dans la nuit de mardi à mercredi par la Süddetusche Zeitung et NRD. Ces médias se basent sur des chiffres du ministère des finances allemand, demandés par le groupe parlementaire de gauche.

Selon cet inventaire, c'est sur l'île anglo-normande de Jersey que les Allemands ont déposé le plus d'argent. C'est étonnant car jusqu'à présent Jersey n'était pas mentionné dans le débat sur la fraude fiscale en Allemagne.

 

 

Des pays connus comme paradis fiscaux pour les Allemands complètent le podium. La Suisse arrive en seconde position avec 133,1 milliards d'euros (142,2 milliards de francs) déposés par les Allemands, suivi par le Luxembourg (125,8 milliards d'euros, 134,4 milliards de francs). En tout, les Allemands ont placé au moins 591,3 milliards d'euros (632 milliards de francs) sur des comptes à l'étranger, selon des données datant de 2018.

Les données sont basées sur l'échange automatique d'informations AIA. Les États s'informent mutuellement des comptes que les contribuables étrangers tiennent chez eux. Cette mesure vise à rendre l'évasion fiscale plus difficile.

Les statistiques du ministère allemand des finances ne disent toutefois rien sur la légalité ou l'illégalité de l'argent. Cette vérification est effectuée par les bureaux des impôts compétents après le transfert des données. Selon la Süddetusche Zeitung, d'importants paradis fiscaux manquent probablement dans la liste du ministère. Par exemple, les îles Caïmans et les Bahamas, dans les Caraïbes, exigent que les statistiques sur leur pays restent secrètes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Et maintenant?Economie: entre ouf de soulagement et grosse grimaceEconomie: entre ouf de soulagement et grosse grimace

DÉVELOPPEMENT DURABLEEconomie: un postulat de parlementaires demande à la BNS des investissements plus écologiquesEconomie: un postulat de parlementaires demande à la BNS des investissements plus écologiques

ChangementFiscalité: vers une déclaration d'impôt électronique sans signatureFiscalité: vers une déclaration d'impôt électronique sans signature

Top