02.08.2015, 19:43

Denner doit retirer ses capsules de café compatibles Nespresso

chargement

Denner n'a plus le droit de vendre ses capsules de café concurrentes de Nespresso, moins d'un mois après leur lancement sur le marché. Le Tribunal de commerce de Saint-Gall a ordonné au discounter de les retirer de ses rayons avec effet immédiat.

Il est interdit à la filiale de Migros et à son fournisseur «de vendre, de promouvoir et de diffuser le café en capsules Denner Expresso Milan, Denner Ethiopian Dream, Denner Indian Summer et Denner Dolce Vita», a indiqué le tribunal dans sa décision prise lundi à titre superprovisionnel et rapportée hier par «Le Temps».

En outre, Denner ne peut plus utiliser le slogan «Denner - quoi d'autre?», allusion au fameux slogan de Nespresso, ainsi que l'affirmation «compatible avec les machines Nespresso» qui figure sur les produits. Le distributeur a dix jours pour prendre position sur cette suspension. Et d'ores et déjà, il a bien l'intention de se défendre. «Nous allons combattre la décision par tous les moyens juridiques», a déclaré la porte-parole de Denner, Nicole Schöwel. «Nous sommes confiants et nous espérons une décision rapide». Denner assure en effet avoir analysé la situation juridique avant d'introduire ses produits sur le marché. Depuis la mi-décembre, Denner offre sa gamme de capsules au prix de lancement de 25 centimes l'unité, soit près de la moitié du prix de l'original produit par la filiale de Nestlé. Selon Nicole Schöwel, les capsules de Denner ont connu un grand succès et le distributeur a dû plus d'une fois faire face à des ruptures de stocks. Il ne fournit toutefois aucun chiffre.

De son côté, Nespresso indique seulement qu'il a intenté une action en justice pour violation de propriété intellectuelle de son système contre Denner et contre la société Alice Allison, qui produit les capsules compatibles. Vu qu'il s'agit d'une affaire juridique en cours, Nespresso ne veut faire «aucun autre commentaire à ce stade».

Denner est le dernier venu des concurrents directs de Nespresso, après Ethical Coffee Company (ECC) et le groupe américain Sara Lee. Du reste, Nestlé est déjà passé à la contre-offensive contre les deux entreprises qui fabriquent des capsules compatibles et a déposé plainte en France pour violation de brevet. ECC a été fondée par Jean-Paul Gaillard, ancien directeur de Nespresso. Présente sur le marché français grâce à l'enseigne Casino, ECC compte ouvrir une unité de production à Genève cette année. Quant au groupe Sara Lee, également en France, il a lancé ses propres capsules sous la marque «L'Or espresso» de la Maison du Café.

Nespresso, qui affiche néanmoins une solide Santé en dépit de la concurrence, devrait dépasser les 3 milliards de francs de chiffre d'affaires en 2010, après 2,77 milliards en 2009.

Alors que Denner doit retirer ses capsules concurrentes de Nespresso, la firme de distribution du café United Coffee, basée à Genève depuis 2010, lance un système de capsules à café au niveau européen. Elle vise le marché des grandes chaînes de supermarchés. Les capsules à café de United Coffee ne sont pas compatibles avec les machines Nespresso de Nestlé et leur commercialisation ne pose donc pas de problème juridique, à la différence des capsules mises en vente par Denner. United Coffee a expliqué hier qu'avec sa machine, «les détaillants auront la possibilité de faire leur entrée sur le marché des capsules, dont la croissance est estimée à 30% par an». En proposant leur propre solution à capsules, ils pourront tenter de concurrencer les acteurs établis du marché européen, a ajouté la société.

United Coffee espère ainsi devenir le principal fournisseur de capsules à dose individuelle en Europe. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FinanceBanques: rémunération en baisse pour les dirigeants d’UBS en 2019Banques: rémunération en baisse pour les dirigeants d’UBS en 2019

TÉLÉCOMMUNICATIONHuawei organise  son avenir sans GoogleHuawei organise  son avenir sans Google

restructurationAéronautique: Ruag International biffe 90 postes à Emmen (LU)Aéronautique: Ruag International biffe 90 postes à Emmen (LU)

subsidesL’initiative du PS pour plafonner les primes maladie a aboutiL’initiative du PS pour plafonner les primes maladie a abouti

ProgressionTourisme: nouveau record de nuitées pour l’hôtellerie suisse en 2019Tourisme: nouveau record de nuitées pour l’hôtellerie suisse en 2019

Top