12.04.2018, 00:01

Débandade à l’ATS

Premium
chargement
La rédaction s’est mise plusieurs jours en grève depuis l’annonce des coupes dans les effectifs en janvier.
Par par Philippe Boeglin, Berne

Les départs volontaires se multiplient à l’agence de presse suisse, et s’ajoutent aux nombreux licenciements.

Il y a comme un parfum de désertion à l’Agence télégraphique suisse (ATS). Après les renvois en masse décidés par la direction, place aux démissions volontaires. Jusqu’à aujourd’hui, 17 collaborateurs ont jeté l’éponge de leur plein gré, préférant aller voir ailleurs, a-t-on appris. Ces nombreux départs se rajoutent aux 25 licenciements déjà prononcés. Sur une rédaction de 150 journalistes,...

À lire aussi...

EconomieCoronavirus: le tourisme suisse espère un assouplissement pour le 8 juinCoronavirus: le tourisme suisse espère un assouplissement pour le 8 juin

Libre-échangeLe Neuchâtelois Damien Cottier veut doper les relations avec LondresLe Neuchâtelois Damien Cottier veut doper les relations avec Londres

CriseCoronavirus: le monde du spectacle élabore son concept de protectionCoronavirus: le monde du spectacle élabore son concept de protection

TransportsCoronavirus: les billets dégriffés des CFF seront de retour le 8 juinCoronavirus: les billets dégriffés des CFF seront de retour le 8 juin

PertesCoronavirus: jusqu'à 3 milliards en moins pour les hôpitaux en 2020Coronavirus: jusqu'à 3 milliards en moins pour les hôpitaux en 2020

Top