26.10.2016, 10:20

Bières: le bénéfice net d'Heineken chute de 30,24% en neuf mois

chargement
Le  marché de l'Europe montre un élan toujours positif.

Brasseur Malgré une augmentation des volumes de bière, les chiffres d'Heineken sont en forte baisse depuis le début de l'année à cause d'une environnement rude, notamment en Afrique. Le groupe reste tout de même solide en Europe et en Asie.

Le brasseur néerlandais Heineken a publié mercredi un bénéfice net en baisse de 30,24% pour les neuf premiers mois de l'année 2016, malgré une hausse des volumes de bière vendus. Il a souffert d'une base de comparaison défavorable et d'une dépréciation d'actifs en République démocratique du Congo (RDC) d'une valeur de 233 millions d'euros (250 millions de francs).

Le bénéfice net s'est établi à 1,24 milliard d'euros contre 1,78 milliard d'euros sur la même période un an plus tôt, a indiqué le groupe dans un communiqué.

En 2015, il avait été gonflé, à hauteur de 379 millions d'euros, par la cession d'Empaque, l'un des principaux fabricants mexicains de canettes en aluminium, de capsules de bouteilles et de bouteilles en verre, à l'américain Crown Holdings pour 1,2 milliard d'euros.

Le groupe, qui ne publie pas de chiffre d'affaires pour cette période, a enregistré une hausse de 5,4% de ses ventes en termes de volume de bière au troisième trimestre 2016 par rapport à la même période l'année dernière, avec une hausse à périmètre comparable de 2%.

Solide malgré tout

"La performance au troisième trimestre a été solide malgré des comparatifs forts en Amériques et en Europe et un Environnement rude en Afrique, Moyen-Orient et Europe de l'est. Une performance forte a continué dans les marchés clés comme le Vietnam et le Mexique, avec l'Europe qui montre également un élan toujours positif", a déclaré Jean-François van Boxmeer, directeur exécutif du groupe, cité dans le communiqué.

Dans le marché des bières "Premium", Heineken a augmenté ses volumes de 3,5% au troisième trimestre, particulièrement grâce à "une croissance forte en Chine, en Afrique du Sud et au Brésil (qui) fait plus que contrebalancer des volumes plus faibles aux Etats-Unis, en Grèce, au Vietnam et en Russie", a précisé le communiqué.

Volumes en hausse

Sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'année, les volumes de bière ont augmenté de 6,9%, avec une hausse à périmètre comparable de 3,3%, tandis que le secteur "Premium" a connu une hausse à périmètre comparable de 2,9%.

"Nos attentes pour l'année entière en termes de marge restent inchangées malgré des conditions économiques toujours défavorables dans certains marchés émergents, ainsi que des vents contraires grandissants au niveau des taux de change", a ajouté M. Van Boxmeer.

Fondé au XIXe siècle à Amsterdam, Heineken produit et vend plus de 250 marques de bière et de cidre, dont Heineken, Strongbow et Amstel. Le groupe emploie 73'000 personnes sur 167 sites répartis dans plus de 70 pays.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BIÈRESAsahi avale Grolsch et Peroni et défie Heineken et CarlsbergAsahi avale Grolsch et Peroni et défie Heineken et Carlsberg

Heineken investit 60 millions de dollars pour revenir en BirmanieHeineken investit 60 millions de dollars pour revenir en Birmanie

Top