27.10.2016, 08:23

BASF voit son bénéfice reculer de 27% au troisième trimestre

chargement
Le groupe allemand BASF a entamé une restructuration mondiale, qui coûtera 180 emplois à la région bâloise.

chimie Après avoir annoncé mercredi d'importantes suppressions de postes, BASF publie jeudi des résultats financiers en chute libre. Le géant allemand de la chimie voit son bénéfice reculer de 27% au troisième trimestre. Le chiffres d'affaires 2016 devrait être environ 20% inférieur à celui du précédent exercice.

Le géant allemand de la chimie BASF a annoncé jeudi une chute de 27% de son bénéfice net au troisième trimestre, affecté par une réduction du périmètre d'activité du groupe, et a confirmé attendre une baisse de ses résultats annuels. Entre juillet et septembre, l'entreprise de Ludwigshafen (ouest) a dégagé un bénéfice net de 888 millions d'euros (953 millions de francs), selon un communiqué, dépassant toutefois les attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur un repli plus prononcé, à 795 millions d'euros.

BASF avait déjà publié une partie de ses résultats trimestriels et confirmé ses prévisions annuelles le 11 octobre. Les baisses de 20% du chiffre d'affaires (à environ 14 milliards d'euros) et de 22% du bénéfice opérationnel Ebit (à 1,46 milliard d'euros) étaient déjà connues. Les recettes ont pâti de l'arrêt de certaines activités de commerce et stockage de gaz naturel, intervenu dans le cadre d'un échange d'actifs avec le russe Gazprom en septembre 2015. Au troisième trimestre 2015, ces activités avaient généré 2,9 milliards d'euros.

Ce changement de périmètre d'activité se fera ressentir sur le chiffre d'affaires de l'ensemble de l'année, qui devrait "nettement reculer", a de nouveau prévenu BASF. Le groupe prévoit par ailleurs que la baisse des prix du pétrole et du gaz amputera ses recettes sur l'exercice 2016.

Incendie

En excluant ces éléments financiers exceptionnels, l'Ebit annuel devrait s'inscrire à un niveau "légèrement en dessous du niveau de 2015", soit de 10% au plus. "Dans le contexte actuel, volatil et difficile, et étant donné l'incendie du 17 octobre et ses conséquences, cela reste un objectif ambitieux", a affirmé le directeur financier, Hans-Ulrich Engel, cité dans le communiqué. Le site industriel de Ludwigshafen, où BASF emploie quelque 36'000 personnes, a été touché récemment par une explosion suivie d'un incendie, qui a tué trois personnes et fait six blessés graves et dix-sept blessés légers. 

Pour rappel, BASF a annoncé mercredi son intention de supprimer 180 emplois dans la région bâloise dans le domaine de la recherche et du développement d'ici à 2018. Les emplois seront supprimés sur les sites de Bâle-Rosental et de Schweizerhalle.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AllemagneExplosion chez BASF: une personne toujours recherchéeExplosion chez BASF: une personne toujours recherchée

ChimieLe groupe chimique BASF veut supprimer 180 emplois à BâleLe groupe chimique BASF veut supprimer 180 emplois à Bâle

BASF supprime 180 emplois à Bâle

Dans son plan de restructuration mondial, le groupe allemand BASF a décidé de supprimer 180 emplois à Bâle.

  26.10.2016 10:32

AccidentAllemagne: le bilan de l'explosion dans l'usine BASF de Ludwigshafen grimpe à 3 mortsAllemagne: le bilan de l'explosion dans l'usine BASF de Ludwigshafen grimpe à 3 morts

accidentAllemagne: deux morts et six blessés après une explosion dans l'usine BASF de LudwigshafenAllemagne: deux morts et six blessés après une explosion dans l'usine BASF de Ludwigshafen

RésultatsChimie: les prix en chute libre du pétrole plombent les résultats 2015 de BASFChimie: les prix en chute libre du pétrole plombent les résultats 2015 de BASF

Top