03.08.2015, 08:58

Barry-Callebaut met la croissance au Mexique sur ses tablettes

chargement

Barry Callebaut, leader mondial des produits à base de cacao, signe un accord de sous-traitance avec la firme mexicaine Chocolats Turin. Le contrat prévoit aussi un investissement de 28,5 millions de francs dans une installation reprise par le groupe zurichois. L'accord de base porte sur la couverture totale des besoins de Turin en chocolat liquide et la fourniture directe de ce groupe fondé en 1928, a indiqué hier Barry Callebaut. Turin deviendra également le distributeur exclusif de Gourmet au Mexique, notamment pour les marques Cacao Barry, Callebaut et Sicao. Les deux partenaires vont développer ensemble des produits en chocolat, des pâtes à glacer et des décorations pour le marché local. En outre, il est prévu d'ouvrir une académie du chocolat, ce qui constitue une première au Mexique. L'infrastructure acquise par Barry Callebaut se trouve non loin du nouveau complexe chocolatier de Turin, dans la ville de Toluca, à 65 km de Mexico. Les investissements annoncés pour 2011 /2012 permettront d'accroître les capacités du site pour des livraisons atteignant rapidement 20.000 tonnes. Le groupe zurichois possède déjà une usine à Monterrey. / ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AubaineCommerce: la Suisse exporte toujours plus vers les Etats-UnisCommerce: la Suisse exporte toujours plus vers les Etats-Unis

CONSOMMATIONLa chute du business du cannabis au CanadaLa chute du business du cannabis au Canada

BANQUELe testament  de Tidjane ThiamLe testament  de Tidjane Thiam

Le testament de Tidjane Thiam

Le bénéfice de Credit Suisse s’affiche en forte hausse, en 2019, sur fond d’amélioration générale des affaires.

  14.02.2020 00:01
Premium

SÉCURITÉ INFORMATIQUEQuand l’antivirus ne suffit plusQuand l’antivirus ne suffit plus

Quand l’antivirus ne suffit plus

Invité aux Swiss cyber security days, le nouveau chef de l’armée suisse, Thomas Süssli, parle de cyberdéfense.

  13.02.2020 00:01
Premium

INDUSTRIEPeu d’apprentis, menace sur le «made in Italy»Peu d’apprentis, menace sur le «made in Italy»

Top