Avenir Suisse veut réformer La Poste en réduisant le service universel et en privatisant CarPostal et Postfinance

chargement

réflexion Réduire le service universel en supprimant par exemple le monopole sur les lettres de moins de 50 grammes, puis privatiser les filiales CarPostal et Postfinance: voilà les trois solutions imaginées par Avenir Suisse pour réformer La Poste. Les syndicats fulminent.

 21.03.2019, 11:19
La réforme passe, selon Avenir Suisse, par une privatisation de CarPostal (illustration).

Avenir Suisse souhaite une "réforme profonde" de La Poste. Le groupe de réflexion estime qu'il faut alléger le service universel et privatiser Postfinance et Carpostal.

La Poste "doit se maintenir dans un environnement commercial" où la numérisation et la concurrence mondiale "donnent le ton", alors qu'elle est "enserrée dans un corset réglementaire rigide" créé au siècle dernier. C'est le constat d'Avenir Suisse dans une étude présentée jeudi à Zurich.

 

 

"Solution de luxe"

Le groupe de réflexion libéral estime que le service postal universel est "une solution de luxe, unique au monde et de moins en moins adaptée aux besoins des usagers". Le modèle économique de La Poste "devrait être durablement renouvelé".

Pour Avenir Suisse, des "réformes profondes" sont nécessaires dans les trois secteurs d'activité de La Poste. Premièrement, le service postal universel "devrait être allégé et faire l'objet d'un appel d'offres sans mention des moyens techniques permettant de le réaliser". Le monopole résiduel sur les lettres de moins de 50 grammes devrait être supprimé.

Privatisations

Deuxièmement, Postfinance devrait être "entièrement privatisée et libérée de son corset réglementaire". Elle devrait être transformée en une société anonyme de droit privée et La Poste devrait renoncer à son statut d'actionnaire majoritaire. Le mandant de service universel, qualifié de "relique du passé", devrait être abandonné.

Troisièmement, Carpostal devrait être privatisé et vendu. L'interdiction de générer du bénéfice dans le trafic régional des voyageurs devrait être revue. La Suisse est "le dernier pays au monde dont l'entreprise de poste exploite également une compagnie de cars", souligne Avenir Suisse.

Etude "dépourvue d'imagination"

La revendication d'Avenir Suisse de privatiser le service postal universel "est bien connue et dépourvue d'imagination", a réagi syndicom. Pour le syndicat des médias et de la communication, il faut au contraire développer le service public "au lieu de brader La Poste".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

vote électroniqueLa Poste: faille découverte dans le système de vote électroniqueLa Poste: faille découverte dans le système de vote électronique

reculBénéfice en recul: le règlement de l’affaire CarPostal a pesé sur La Poste en 2018Bénéfice en recul: le règlement de l’affaire CarPostal a pesé sur La Poste en 2018

Vote électroniqueVote électronique: 2700 hackers ont répondu à l'appel de La Poste pour chercher des faillesVote électronique: 2700 hackers ont répondu à l'appel de La Poste pour chercher des failles

restructurationLa Poste réorganise la gestion de son millier de filiales et divise par 2 le nombre de responsablesLa Poste réorganise la gestion de son millier de filiales et divise par 2 le nombre de responsables

PERDUSLa Poste a recueilli 17'000 objets trouvés en 2018La Poste a recueilli 17'000 objets trouvés en 2018

17'000 objets trouvés à La Poste

Durant l'année 2018, environ 17'000 objets trouvés ont été stockés à la centrale de la Poste à Chiasso. Seulement 30%...

  03.01.2019 13:27

Top