Réservé aux abonnés

On croque avec… Patrice Neuenschwander, délégué culturel de la Ville de Neuchâtel

Patrice Neuenschwander, délégué culturel de la Ville de Neuchâtel, a choisi L’Interlope, le restaurant de la Case à chocs. «C’est ma deuxième famille.»
07 mars 2019, 11:30 / Màj. le 07 mars 2019 à 11:30
Le plat principal: joue de boeuf confite au vin rouge en parmentier de patate douce.

L’Interlope. Drôle de nom pour un restaurant. Il le doit à un conseiller général radical des années 1990, qui avait déclaré: «La Case à chocs accueille une faune interlope». Autrement dit louche, suspecte.

Une vingtaine d’années plus tard, cela n’a pas empêché Patrice Neuenschwander de choisir cet établissement pour notre chronique «On croque avec». Surtout pas: «Non seulement on y mange très bien, mais ici, c’est ma deuxième famille», e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois