Réservé aux abonnés

Via les réseaux sociaux, les cigarettiers travaillent leur clientèle sans filtre

Une étude des associations de santé dénonce les pratiques en ligne de l'industrie du tabac.
07 août 2015, 14:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8291915.jpg

De " 14 ans les Gauloises, au fond du dortoir chacun sa bouffée " de feu Eric Charden à "Je suis une cigarette" de M, ces hymnes à la "clope" s'accompagnent d'un bannissement des ondes dans un monde qui, depuis une quarantaine d'années, s'efforce de prendre la vie sans tabac et à pleins poumons. Cependant, les industries de la cigarette désirent conserver leurs parts de marché en maintenant les torailleurs dans leur addiction et surtout en incitant les jeunes à fumer. Une démarche qui r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an