Un écrin pour le Panorama de la bataille de Morat

Après les heures de gloire dans le Monolithe d'Expo.02, le Panorama de la bataille de Morat ne finit pas de languir dans un dépôt de l'armée suisse. Une initiative de Pro Patria pourrait permettre à la toile géante de revoir la lumière du jour grâce à la vente de l'insigne du 1er août.
02 août 2015, 18:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Alors qu'elle fête cette année son centenaire, la Fondation suisse Pro Patria veut aider la Fondation du Panorama de la bataille de Morat et le Musée d'histoire de Berne (MHB) à construire un pavillon pouvant accueillir l'oeuvre monumentale. Le coût du projet en gestation devrait atteindre 6 à 8 millions de francs.

Pro Patria se fait fort de réunir au moins un million de francs grâce à ses recettes traditionnelles, soit la vente de timbres-poste et de l'insigne du 1er août. Elle l'a déjà fait avec succès pour le Panorama Bourbaki à Lucerne, pour lequel elle avait rassemblé 1,2  million.

La présidente de la Fondation du Panorama et syndique de Morat Christiane Feldmann espère bien que la fameuse fresque sera de nouveau visible dans trois ou quatre ans. Il est probable que les amateurs devront faire preuve d'un peu plus de patience. /ats