Toujours trop de contresens

02 août 2015, 18:46
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Le nombre de contresens sur l'autoroute ne baisse pas en Suisse. Alerté par les résultats d'une étude, l'Office fédéral des routes (Ofrou) a décidé d'optimiser la signalisation.

Des travaux, qui s'achèveront fin 2009, sont en cours, a indiqué Françoise Tschanz, porte-parole de l'office. Les accès aux autoroutes et leurs issues seront équipés non plus d'un, mais de deux panneaux successifs annonçant une interdiction de circuler. La flèche blanche de direction au sol sera également doublée, voire triplée. Autres mesures adoptées: l'agrandissement des panneaux et l'amélioration de leur luminosité. Toutes les autoroutes de Suisse sont concernées. Les travaux touchent plus de 1000 sites, soit 440 entrées et 440 sorties autoroutières, 34 issues de restoroutes et 90 sorties d'aires de repos.

On peut estimer à plus de 80 le nombre annuel de contresens sur les autoroutes suisses. Quelque 135 annonces de contresens autoroutier ont été lues à l'antenne en Suisse entre octobre 2003 et octobre 2005. Les secteurs faisant l'objet du plus d'annonces étaient l'A16 (Bienne-Tavannes), l'A6 (Interlaken-Bienne), l'A13 (Sargans-Coire) et l'A5 (Soleure-Bienne).

Entre 2000 et 2004, la police a recensé près de 21 accidents annuels liés à ce phénomène. Ils ont fait 3 morts et 20 blessés par an. Les secteurs les plus touchés étaient la région d'Yverdon, l'A9 entre Monthey et Villeneuve, l'A51 et l'A5 dans la zone de Neuchâtel - axe de La Vue-des-Alpes. Leurs auteurs, étaient le plus souvent soit âgés de plus de 65 ans, soit sous l'emprise de substances telles que drogues ou alcool. /ats