Tentative de chantage sur Alain Berset: la justice ouvre une enquête

Le Ministère public de la Confédération souhaite examiner la façon dont la plainte d’Alain Berset a été traitée lors d’une tentative d’extorsion à l’encontre de ce dernier en 2019.
23 nov. 2020, 13:26
/ Màj. le 23 nov. 2020 à 13:26
Le MPC sous enquête pour son rôle dans le cadre de l'affaire de chantage contre le conseiller fédéral Alain Berset (archives).

Les révélations de tentative de chantage contre Alain Berset font l’objet d’une enquête. L’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération veut savoir si la plainte du ministre de la santé a été traitée dans les règles.

Une enquête a été ouverte dans le but de «clarifier la conduite du Ministère public de la Confédération dans cette affaire», a indiqué Patrick Gättelin, responsable du secrétariat de l’Autorité de surveillance du MPC (AS-MPC), dans une réponse à 24 Heures dont Keystone-ATS a eu une copie.

A lire aussi : Pressions: Alain Berset a été victime d’un chantage en 2019

Il est actuellement difficile d’estimer le temps qu’il faudra pour obtenir les résultats de l’enquête, lit-on sur le site internet du quotidien vaudois lundi.

Une femme a tenté de faire pression sur le conseiller fédéral Alain Berset, a révélé samedi l’hebdomadaire alémanique Weltwoche. Le Fribourgeois a déposé une plainte au Ministère public de la Confédération en décembre 2019 pour chantage présumé. L’auteure du chantage a été condamnée en septembre dernier.