Réservé aux abonnés

Présidence du parti socialiste: voie libre pour un duo alémanique

Suite au retrait du Valaisan Mathias Reynard à la course à la présidence du parti socialiste suisse, le duo composé de Mattea Meyer et Cédric Wermuth est désormais en pôle position pour succéder à Christian Levrat. Le tandem semble aujourd’hui avoir le champ libre pour être élu.
16 juin 2020, 00:01
/ Màj. le 16 juin 2020 à 06:52
Dans le camp du tandem composé de Mattea Meyer et Cédric Wermuth, on se garde de crier victoire trop vite.

Pour la succession de Christian Levrat à la tête du Parti socialiste, les jeux sont presque faits. La voie est, en tout cas, grande ouverte pour le tandem alémanique formé de la zurichoise Mattea Meyer et de l’Argovien Cédric Wermuth. Le jeune duo de conseillers nationaux, 32 ans pour elle, 34 pour lui, voit ses chances dopées par le renoncement de leurs principaux concurrents, Mathias Reynard et Priska Seiler Graf, qui briguaient le post en tandem aussi.

Le Valaisan a annoncé, lundi, qu’il allait privilégier la course au Co...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois