Politique: les Vert’libéraux voient leur avenir au Conseil fédéral

Les Vert’libéraux affichent un esprit conquérant. Le parti qui tenait son assemblée affiche son souhait d’accéder au Conseil fédéral.
16 oct. 2021, 17:36
/ Màj. le 16 oct. 2021 à 17:36
Le président des Vert'libéraux a affiché les ambitions de son parti.

La présidence et la direction des Vert’libéraux travaillent intensément à la préparation des élections fédérales de 2023, a déclaré le président Jürg Grossen aux délégués. Le parti veut augmenter sensiblement le pourcentage de ses électeurs et également entrer au Conseil des États. «Un siège au Conseil fédéral doit aussi être notre objectif dans un avenir proche», a-t-il dit.

Les Vert’libéraux disposent désormais d’une section cantonale dans 25 des 26 cantons. Selon M. Grossen, cela signifie que seul Uri n’a pas de section cantonale.

Lors des élections fédérales de 2019, les Vert’libéraux ont augmenté leur part de l’électorat de 3,2% à 7,8%, faisant plus que doubler leur groupe parlementaire. Celui-ci comprend actuellement 16 conseillers nationaux. Le parti n’est pas représenté au Conseil des États.

Cap confirmé

«Depuis lors, nous n’avons cessé d’aller de succès en succès, le plus grand étant probablement notre entrée dans d’importants mandats exécutifs et nos succès aux élections cantonales et municipales dans toute la Suisse», a ajouté M. Grossen.

«Les derniers résultats des sondages à mi-parcours confirment également notre cap, notre orientation politique claire et notre compétence à trouver des solutions. Mais comme nous le savons tous, les sondages n’achètent rien, beaucoup de choses peuvent encore se produire et c’est dans les urnes que tout se règle.»

Pour l’initiative sur les soins infirmiers

Les délégués du parti ont aussi adopté leurs mots d’ordre pour les votations du 28 novembre. Ils se sont prononcés par 96 voix contre 34 et 12 abstentions en faveur de l’initiative sur les soins infirmiers.

Le soutien à la loi sur le Covid-19 a été clair et sans surprise, par 131 voix contre 8 et 8 abstentions. Le certificat Covid constitue selon eux une clé importante pour sortir de la pandémie.

Les délégués ont en revanche rejeté par 122 voix contre 19 et 8 abstentions l’initiative qui demande un tirage au sort des juges fédéraux.

Les Vert’libéraux ont enfin présenté leur nouveau logo: une nouvelle graphie, une feuille verte et un point bleu ainsi que le nouveau slogan «Créateurs d’avenir».