Parti socialiste suisse: Mattea Meyer et Cedric Wermuth candidats à la présidence

Un duo pourrait succéder à Christian Levrat à la tête du Parti socialiste suisse. La Zurichoise Mattea Meyer et l’Argovien Cedric Wermuth présentent une candidature commune à l’élection prévue le 4 avril prochain.
18 déc. 2019, 17:21
/ Màj. le 18 déc. 2019 à 17:40
Mattea Meyer, à gauche, et Cedric Wermuth, qui lui tend un carton de signatures, ici en avril 2019, pourraient être le nouveau visage du PS suisse.

Les conseillers nationaux Cédric Wermuth et Mattea Meyer sont candidats à une présidence commune du Parti socialiste suisse. L’Argovien et la Zurichoise entendent succéder au Fribourgeois Christian Levrat sur le départ. Le congrès du parti se prononcera début avril.

Dans un communiqué commun, les deux politiciens trentenaires qui appartiennent à l’aile gauche du parti ont annoncé leur décision de briguer en duo la présidence du PS. «Nous apportons l’énergie, l’expérience et l’envie nécessaire pour tenter des choses nouvelles afin de relever les défis à venir», écrivent-ils.

Election le 4 avril

La présidence du PS sera repourvue le 4 avril prochain à Bâle. Christian Levrat a annoncé en novembre sa décision de ne pas s’y représenter pour un nouveau mandat. Il aura dirigé le parti durant douze ans.

Les socialistes ont perdu quatre sièges au Conseil national et trois mandats au Conseil des Etats lors des récentes élections fédérales. Leur force électorale a reculé de 2,2 points, à 16,6%.