Nigeria: un second blindé suisse retrouvé aux mains de terroristes

Des terroristes d’une faction du groupe Boko Haram ont exhibé un blindé suisse, qui provient d’une ancienne livraison de l’entreprise thurgovienne Movag à l’armée nigérienne.
24 janv. 2019, 17:00
/ Màj. le 24 janv. 2019 à 14:45
Une faction du groupe terroriste Boko Harama au Nigeria a exhibé ce Piranha I, un char suisse datant de plus de trente années.

Comme en 2016, des membres du groupe terroriste Boko Haram au Nigeria ont obtenu un blindé  construit en Suisse, selon des informations parues dans le Blick jeudi.

En fin décembre, les terroristes se sont vantés de la conquête de la ville de Baga, qui, par le passé, a déjà subi de nombreux massacres. Le journaliste britannique Christiaan Triebet a publié sur Twitter les images de blindés utilisés par une faction de Boko Haram, dans lesquelles on voit un appareil… suisse.

 

 

Le modèle en question est un Piranha I, construit à Kreuzlingen (Thurgovie) par l’entreprise Mowag, comme l’a confirmé son porte-parole au 20 Minuten. D’après ce dernier, le blindé fait partie d’une livraison au gouvernement nigérien, approuvée par la Confédération suisse il y a environ 35 ans.

Déjà il y a deux ans

En 2016, un blindé similaire était déjà apparu dans les photographies mises en ligne par Boko Haram après un assaut. La firme Mowag avait alors confirmé qu’il s’agissait «très probablement» d’un Piranha I. Selon le portail Ticinonline, l’armée nigérienne posséderait 110 blindés de combat de ce type provenant de Suisse, et au moins deux seraient tombés entre les mains du groupe terroriste.

Comme le relève LeMatin.ch, plus aucune exportation de matériel de guerre au Nigeria n’est autorisée depuis l’introduction en 1998 de la loi sur le matériel de guerre.

 

 

Le 11 décembre dernier, la récolte de signature pour l’initiative de rectification «Contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile» a commencé. La période collecte court jusqu’au 11 juin 2020.

A lire aussi : La récolte de signatures contre les exportations d’armes va débuter

par Andy Maître