Météo: les douze derniers mois ont été trop secs dans une grande partie de la Suisse

L’année hydrologique qui vient de s’écouler a été trop sèche dans une grande partie de la Suisse. Malgré un hiver enneigé, les glaciers ont à nouveau souffert.
01 oct. 2019, 14:39
/ Màj. le 10 oct. 2019 à 15:01
L'année hydrologique qui court du 1er octobre au 30 septembre suivant, a été plus sèche que celle marquée par la sécheresse de l'été 2018.

L’année hydrologique 2018/2019 a été trop sèche dans la majorité des régions du pays, à l’exception de l’est de la Suisse. Le retrait des glaciers s’est poursuivi.

L’année hydrologique qui court du 1er octobre au 30 septembre suivant, a été plus sèche que celle marquée par la sécheresse de l’été 2018, relève SRF Meteo dans son bilan annuel publié mardi. Le climat était généralement trop sec à l’ouest et au sud. L’année hydrologique a par contre été trop humide dans l’est du Plateau et des Alpes, ainsi qu’au nord et dans le centre des Grisons.

Selon SRF Meteo, la tendance à des fluctuations de plus en plus marquées d’année en année semble se confirmer.

Malgré l’hiver enneigé, les glaciers ont de nouveau souffert. Ils ont continué à perdre du volume, tant en longueur qu’en volume.

L’année hydrologique est principalement due au fait que la neige qui tombe à la fin de l’automne ne peut généralement s’écouler que l’année suivante.