Manifestation à Berne des activistes climatiques contre la BNS

C’est la BNS qui est ce vendredi la cible de militants pour le climat. Ils lui reprochent, comme à d’autres grandes banques suisses, d’investir dans les énergies fossiles.
06 août 2021, 13:38
/ Màj. le 06 août 2021 à 15:53
Ce rassemblement était le point d'orgue d'une semaine de mobilisation pour le climat.

Quelque 1500 personnes ont manifesté vendredi à Berne en faveur de la protection du climat. Elles ont dénoncé la politique de la BNS, accusée d’investir dans les énergies fossiles. Ce rassemblement était le point d’orgue d’une semaine de mobilisation pour le climat.

A lire aussi : Zurich: UBS et Credit Suisse visés par des activistes du climat, 83 arrestations

Après de grandes banques suisses lundi, c’était vendredi au tour de la Banque nationale suisse (BNS) d’être sous le feu des critiques. Les activistes climatiques exigent l’arrêt des investissements de la BNS dans le charbon, le gaz et le pétrole et davantage de transparence dans les flux financiers.

Dans la matinée, les militants avaient organisé une flashmob devant le bâtiment de la BNS et construit une réplique d’un pipeline sur la Place fédérale. Ils voulaient ainsi dénoncer les investissements que réalise cette institution nationale et les atteintes que ceux-ci portent selon eux à l’écosystème et aux droits de l’homme.

 

Regroupés sous le nom de «Rise up for Change» («Debout pour le changement») plusieurs collectifs pour la justice climatique comme la Grève du climat ou Extinction Rebellion suisse dénoncent la place financière suisse, accusée d’investir d’importantes sommes dans l’extraction de combustibles fossiles.

Cortège toléré

Après le rassemblement et les discours en vieille ville sur la place devant la cathédrale, les militants ont, contrairement à leur projet initial, formé un cortège pour gagner la Schützenmatte, près de la gare. Ce déplacement n’avait pas été autorisé, mais il a été toléré, a précisé le directeur de la sécurité de la ville de Berne Reto Nause à Keystone-ATS.

De nombreux jeunes ont participé à la manifestation en brandissant des pancartes avec des slogans comme «Brûlons le capitalisme, pas les forêts» ou «Votre politique climatique est une blague, mais personne ne rit» ou «Assez de frustration climatique». Des personnes âgées étaient aussi présentes dans la foule.