Les Soleurois voteront sur une interdiction de fumer moins restrictive

Les Soleurois se prononceront sur une initiative demandant un assouplissement de l'interdiction de fumer dans les lieux publics, entrée en vigueur en début d'année. Dans le canton de Neuchâtel, la récolte de signatures pour une semblable initative est encore en cours.
02 août 2015, 18:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Les initiants soleurois ont déposé à la Chancellerie cantonale les 3330 signatures qu'ils ont récoltées en 5 mois, contre 3000 nécessaires en 18 mois maximum. Le texte «pour une loi sur la santé libérale et une interdiction de fumer raisonnable» a ainsi abouti. Il exige que le canton adapte sa  réglementation à celle de la Confédération, moins stricte. De petits  établissements pourraient ainsi rester ouverts aux fumeurs.

Dans le canton de Neuchâtel, l'initiative «Pour la liberté de fumer» a été lancée en mai. Le texte réclame la liberté d'autoriser ou non la fumée dans les cafés, bars, discothèques et cabarets, à l'exception des restaurants. Elle doit recueillir 4500 signatures jusqu'au 9 novembre. Fin mai, 2500 paraphes avaient déjà été recueillis. /ats-réd.