Les policiers genevois continueront d'être formés à Savatan, au-dessus de Lavey-les-Bains

Cible des critiques pour ses méthodes considérées par certains comme trop militaires et pour le coût élevé de la formation, l'Académie de police de Savatan, au-dessus de Lavey-les-Bains, conserve la confiance du canton de Genève.
22 juin 2018, 16:39
/ Màj. le 22 juin 2018 à 16:39
Savatan continuera de former les policiers vaudois, valaisans et genevois (archives).

Le canton de Genève a annoncé vendredi devenir membre à part entière de l'Académie de police de Savatan (VD), qui sert également d'école aux aspirants policiers vaudois et valaisans. Il demandera néanmoins quelques adaptations au niveau de la formation des futurs agents.

Le gouvernement genevois s'était accordé un temps de réflexion afin d'évaluer le concept de formation de l'académie de police. En décidant d'entériner sa participation à l'institution, il "reconnaît que le futur de la formation policière réside dans une formation pour la Suisse romande".

Genève privilégiera toutefois une approche très ouverte permettant d'envisager aussi bien un site unique à définir qu'un enseignement sur plusieurs sites ou "à travers des dislocations ponctuelles dans chacun des cantons". Genève veillera aussi à l'autonomie juridique et financière de l'académie.

Le Conseil d'Etat genevois suit aussi attentivement les négociations entre le canton de Vaud et la Confédération en vue de l'acquisition du site de Savatan. Sur la question des coûts, Genève "se rallie à la volonté de mettre en place des structures garantissant un écolage moyen ne dépassant pas 50'000 à 55'000 francs par aspirant".