Les bénévoles de Nez Rouge sur les routes dès ce week-end

Les premiers bénévoles Nez Rouge débutent la 30e opération de l’organisation ce week-end, notamment en Valais. Mais toutes les régions ne seront pas desservies à partir de cette fin de semaine.
28 nov. 2019, 12:38
/ Màj. le 28 nov. 2019 à 12:38
Nez Rouge a raccompagné 35'000 personnes l'an passé.

Dès ce week-end et jusqu’au 1er janvier 2020, les bénévoles de Nez Rouge ramèneront à bon port les automobilistes éméchés qui ne peuvent pas conduire, à bord de leur propre voiture. L’organisation fête cette année sa 30e opération nationale et gratuite.

«Succès sur la durée!», se réjouissent les organisateurs dans un communiqué jeudi. L’opération Nez Rouge existe à l’échelle du pays depuis 1990, soit plus d’une génération: «on parle désormais de réflexe Nez Rouge». Depuis la première opération, environ 457’000 personnes se sont fait ramener chez elles en toute sécurité. On compte aussi plus de 159’000 engagements bénévoles.

Vaud et Neuchâtel à partir du 6 décembre

Comme chaque année, toutes les régions ne seront pas desservies à partir du même week-end en 2019. L’opération ne débute que le 6 décembre pour les sections Nez Rouge Oberland bernois, Berne, Broye-Lac, Est vaudois, Fribourg, Lausanne, Neuchâtel, Nord vaudois, Suisse orientale et Tessin. Pour Nez Rouge Genève et Nez Rouge Gruyère, les bénévoles ne prendront la route que dès le 13 décembre.

Nez Rouge a pour objectif de prévenir les accidents de la route causés par la conduite d’un véhicule avec des facultés affaiblies. La fondation promeut par ailleurs le système du «chauffeur désigné», soit une personne qui reste sobre durant la soirée. Elle encourage aussi les gens à appeler un taxi ou un proche, à prendre les transports publics ou à dormir sur place.

Numéro gratuit

Cette action est soutenue par divers sponsors et couvre 23 régions de Suisse. Les automobilistes qui le souhaitent peuvent composer le numéro gratuit 0800 802 208 (ou le numéro de téléphone direct régional) durant les heures de fonctionnement pour être pris en charge par les bénévoles Nez Rouge de la centrale la plus proche.

En savoir plus : Le site de Nez Rouge