Réservé aux abonnés

La fraude met le doute avant le 19 mai

La fraude électorale découverte à Genève pourrait aussi avoir un effet sur les scrutins fédéraux.
11 mai 2019, 00:01 / Màj. le 11 mai 2019 à 00:01
Des personnes passent vers l'affiche "Fais (pas) comme des parents. Vote!" du Conseil d'Etat genevois, et d'autres affiches concernant les votations du 28 fevrier, ce mercredi 24 fevrier 2016 a Geneve. Le Conseil d'Etat genevois a fait placarder des affiches pour incite les jeunes a voter. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SUISSE AFFICHE VOTATION GE

Genève a mal à sa démocratie, mais le canton n’est pas seul en cause. La fraude électorale dévoilée, jeudi, au bout du lac Léman sème le doute sur le résultat de nombreux scrutins. Et tant qu’on n’en saura pas plus sur les motivations du suspect, un collaborateur du Service des votations et élections, il faudra se demander si des votations fédérales auraient également pu être trafiquées.

Cette question nécessite une réponse rapide, puisque les Suisses se rendront aux urnes dans une semaine, pour voter sur la réforme de la fiscalité des entreprises et de l’AVS (RFFA), ainsi que sur la révision d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois