France: enquête ouverte pour viol contre l'islamologue suisse Tariq Ramadan

Le parquet français a ouvert une enquête contre Tariq Ramadan. L'islamologue suisse fait l'objet d'une plainte pour viol. La plaignante, Henda Ayari, est passée aux aveux en plein débat autour du harcèlement sexuel.
24 oct. 2017, 15:21
/ Màj. le 24 oct. 2017 à 15:23
L'islamologue suisse est accusé de viol et de harcèlement sexuel.

Une enquête a été ouverte à Paris après le dépôt d'une plainte, notamment pour viol, visant l'islamologue suisse Tariq Ramadan. Ce dernier conteste les faits qui lui sont reprochés.

Cette enquête porte sur les chefs de "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort", a indiqué mardi une source judiciaire.

Henda Ayari, 40 ans, ex-salafiste devenue militante féministe et laïque, avait accusé Tariq Ramadan pour ces faits vendredi sur sa page Facebook, en plein débat autour du harcèlement sexuel.

Elle les avait déjà narrés dans un livre paru en 2016 mais a expliqué n'avoir pas voulu à ce moment-là révéler le nom de son agresseur en raison de "menaces de sa part".

Via son avocat, Me Yassine Bouzrou, Tariq Ramadan a opposé "un démenti formel à ces allégations" et à son tour déposé plainte lundi pour "dénonciation calomnieuse" contre Mme Ayari.