Cybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligne

La campagne #gaffetoi, lancée par la police, incite à faire preuve de précaution lors d’achats en ligne par carte bancaire. Elle présente plusieurs scénarios employés par les cyberescrocs pour profiter de la négligence des gens.
25 oct. 2021, 20:57
/ Màj. le 25 oct. 2021 à 21:13
La police a indiqué que la fraude n'épargne personne et touche toutes les tranches d'âge.

Derrière le hashtag #gaffetoi se cache la campagne nationale sur la sécurité des achats en ligne par carte bancaire, lancée lundi par la police. Le but: attirer l’attention du public sur les risques qui accompagnent le shopping sur internet.

«Les cyberescrocs sont généralement très créatifs et profitent de la crédulité ou de l’inattention de leurs victimes», explique Rolf Nägeli, chef du département prévention de la police municipale de Zurich, cité dans un communiqué. Quelques mesures de précaution suffisent néanmoins à éviter les problèmes, poursuit-il.



C’est la négligence des titulaires de cartes qui est pointée du doigt. La fraude n’épargne personne et touche toutes les tranches d’âge, précise la police. Il arrive par exemple que les gens transmettent leur code de confirmation à des inconnus sans réfléchir. Des photos de cartes bancaires se retrouvent également souvent sur les réseaux sociaux.

La campagne se décline ainsi en six scénarios classiques utilisés par les cyberescrocs. Ceux-ci s’accompagnent de conseils pratiques incitant à faire preuve de davantage de prudence: vérifier la fiabilité des sites marchands, ne pas fournir d’informations sur ses cartes par mail ou encore contrôler régulièrement les éventuelles irrégularités dans ses relevés de compte.

Action «Card Security» 

La campagne #gaffetoi est lancée dans le cadre d’une action plus large, «Card Security». Elle se déroule principalement en ligne, et ce, jusqu’à fin octobre. En parallèle, des affiches et des dépliants seront fournis à la population par les services de police.