Réservé aux abonnés

Trotteuse-Tissot: où sont les femmes?

Ce n’est qu’en 1967 que les femmes ont été autorisées à participer à des courses à pied. De l’eau a fort heureusement coulé sous les ponts depuis 52 ans. Mais elles restent minoritaires dans les courses populaires. Le point à la veille de la Trotteuse Tissot.
05 déc. 2019, 19:01 / Màj. le 05 déc. 2019 à 20:39
Il n'y a pas de parité entre hommes et femmes dans les courses populaires. Les femmes sont systématiquement moins représentées.

Ce samedi, à La Chaux-de-Fonds, il y aura bien moins de femmes que d’hommes sur la ligne de départ de la Trotteuse-Tissot. La manifestation chaux-de-fonnière ne fait pas exception. C’est une réalité traduite dans toutes les statistiques.

A La Chaux-de-Fonds, nous avons pris comme outil de comparaison la Corrida-grande complication, la course phare de sept kilomètres et demi. Depuis la naissance de la manifestation il y a 11 ans, le nombre de femmes à enfiler des baskets sur le Pod est stable. On tourne autour des 35% par &eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois