Tennis: mauvais perdant, le joueur australien Nick Kyrgios disjoncte à Shanghai

Connu pour ses coups de sang sur le circuit ATP, l'Australien Nick Kyrgios est resté fidèle à sa réputation mercredi lors du tournoi de Shanghai. Entre discussions animées avec l'arbitre, provocations à l'encontre des spectateurs et balles balancées, le 12ème joueur mondial a à nouveau pété un plomb sur le terrain.
13 oct. 2016, 10:30
/ Màj. le 13 oct. 2016 à 16:25
Discussions animées avec l'arbitre, balles balancées... Le joueur australien fait à nouveau parler de lui!

L'Australien Nick Kyrgios est connu pour ses attitudes peu fair-play, voire déplacées, sur le circuit ATP. La presse sportive et les réseaux sociaux font souvent état de ses coups de sang lorsqu'il perd des matchs. Le dernier en date s'est déroulé mercredi durant le tournoi de Shanghai. Alors qu'il perdait contre Mischa Zverev, un Allemand issu des qualifications, le tennisman a discuté de manière animée avec l'arbitre et s'en est pris verbalement à un spectateur, l'invitant à le rejoindre sur le court pour s'expliquer.

Mais c'est surtout sa manière de jouer qui a scandalisé le public. A plusieurs reprises, l'Australien a fait exprès de renvoyer des balles très hautes à son adversaire puis tournait le dos, laissant à l'Allemand tout le terrain pour smasher. Sur ces images, on le voit servir une balle très molle et très lente puis quitter le court avant même que Mischa Zverev ne la relance.

 

Inutile de préciser que le public a copieusement sifflé le 12ème joueur mondial. Mais ce dernier s'en moque: "S'ils savaient de quoi ils parlent, il seraient sur un court de tennis et y rencontreraient la réussite eux aussi... Si vous n'aimez pas, moi, je ne vous ai pas demandé de venir. Je ne vous dois rien, ça ne m'empêchera pas de dormir ce soir" a-t-il déclaré après le match, rapporte L'Express.

Plus tard dans la journée, le bad boy s'est quand même excusé sur son compte Twitter: "Je n'étais pas bien à beaucoup de niveaux aujourd'hui. Je vaux mieux que ça. J'aimerais trouver des excuses mais je n'en ai pas. Désolé."

 

L'ATP a finalement infligé une amende de 16'500 dollars au joueur australien.

par Marie Dorsaz