Benjamin Weger, solide espoir suisse des Mondiaux

Le Valaisan est l’atout suisse pour les Mondiaux d'Östersund, au programme dès aujourd'hui.
07 mars 2019, 00:01
/ Màj. le 07 mars 2019 à 00:01
Benjamin Weger est en forme cet hiver.

Benjamin Weger (29 ans) constitue le plus solide espoir suisse lors des Mondiaux d’Östersund, au programme dès aujourd’hui. Jamais encore un Helvète n’a pu se hisser sur le podium lors des 49 éditions précédentes des Mondiaux. Le Haut-Valaisan espère briser la malédiction.

Benjamin Weger, comment abordez-vous ces Mondiaux?

Je vais essayer de les prendre comme des épreuves normales de Coupe du monde. Il sera décisif de travailler proprement au stand de tir. Dans ce cas, il y aura un bon résultat. Pour moi, le plus important est de pouvoir me dire le soir que j’ai fait le mieux possible. Mais je sais que je suis à un superniveau, j’ai tout ce qu’il faut.

Qu’est-ce qui vous fascine dans le biathlon?

C’est un grand puzzle. Toutes les pièces doivent s’imbriquer pour que l’image globale soit bonne. Pour y parvenir, je me suis cassé le cul, sur le plan physique mais aussi mental. Je suis maintenant là où je voulais arriver. La fascination, c’est aussi de réunir deux disciplines sportives aussi différentes l’une de l’autre, et de viser la course parfaite.

Vous avez déjà fini sept fois dans le top-10 cet hiver, mais votre dernier podium remonte à sept ans. Comment l’expliquer?

Le début de la misère a été causé par une surcharge d’entraînement. Ensuite, je me suis posé trop de questions. Et cela a eu une influence négative au tir. Mais cela va bien mieux depuis la saison dernière.

A PyeongChang, vous avez pris la 6e place en individuel et au sprint. Vous êtes constant depuis deux hivers. Mais les sponsors ne se bousculent pas...

J’ai quatre surfaces publicitaires à disposition. Je suis fier d’être soutenu par la commune de Goms, mais les autres places restent libres. C’est presque désespérant...