Réservé aux abonnés

Pour Stéphane Lambiel, "l'enseignement, c'est passionnant"

En 2003, Stéphane Lambiel (32 ans) avait remporté son quatrième titre national en élites (sur neuf) à Neuchâtel. Ce week-end, il est présent aux patinoires du Littoral en tant que coach de la patineuse Noémie Bodenstein (Lausanne) qui a été sa première élève en 2012. L’occasion de lui poser quelques questions au double champion mondial et médaillé d’argent olympique.
16 déc. 2017, 16:26 / Màj. le 16 déc. 2017 à 20:54
Stéphane Lambiel avec son élève Noémie Bodenstein à Neuchâtel.

Après avoir vécu ces championnats en tant que compétiteur, comment les vivez-vous en tant que coach?

J’apprécie les deux situations. De toute manière, il y a un temps pour tout. En 2003, j’éprouvais certainement un énorme plaisir de pouvoir montrer de quoi j’étais capable en tant qu’athlète. Maintenant, j'ai aussi du plaisir derrière la bande en accompagnant et en encadrant mon élève. C’est aussi une grande chance. Il y a beaucoup de paramètres à mettre en...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an