Motocyclisme – GP des Amériques: chute de Thomas Lüthi, victoire de Raul Fernandez

Le Bernois Thomas Lüthi a chuté lors du GP des Amériques Moto2, 15 tours avant la fin. C’est l’Espagnol Raul Fernandez qui a remporté la course.
03 oct. 2021, 20:45
/ Màj. le 03 oct. 2021 à 21:57
C'est une nouvelle déception pour Thomas Lüthi.

Le retour à Austin, circuit sur lequel il avait fêté sa dernière victoire, n’a pas souri à Thomas Lüthi (Kalex). Le Bernois est en effet tombé à 15 tours de la fin lors du GP des Amériques Moto2.

Très loin sur la grille, le vétéran suisse, qui mettra fin à sa carrière au terme de la saison, n’a pas pu mettre une note positive à son voyage au Texas. Il ne lui reste plus que trois courses pour tenter un dernier coup d’éclat.

A lire aussi: Motocyclisme: Thomas Lüthi met un terme à sa carrière

La victoire est revenue à l’Espagnol Raul Fernandez (Kalex). Ce septième succès de la saison, associé à la chute de son coéquipier Remy Gardner, lui permet de revenir à neuf longueurs de l’Australien au championnat du monde.



Marquez intraitable

Marc Marquez (Honda) s’est imposé dans la course MotoGP. L’Espagnol est toujours à l’aise sur le circuit texan, puisqu’il y a fêté un septième succès en huit participations dans la catégorie reine.

Le Français a ainsi encore renforcé sa place de leader du championnat. Il compte 52 points d’avance sur son plus proche rival, l’Italien Francesco Bagnaia (Ducati), qui a terminé au troisième rang à Austin.



En Moto3, le rookie espagnol Izan Guevara (GasGas) a remporté une étrange première victoire. L’épreuve a été interrompue par deux accidents. Un premier drapeau rouge a été brandi après 7 tours sur 17 prévus suite à un crash du Tchèque Filip Salac (KTM). Conscient, le pilote a été conduit au centre médical pour des examens.



La course est repartie pour cinq tours, avant d’être de nouveau arrêtée après deux tours suite à un impressionnant accident, dont les Espagnols Jeremy Alcoba (Honda), Pedro Acosta (KTM) et l’Italien Andrea Migno (Honda) sont miraculeusement sortis indemnes.

Le GP n’a pas repris et il a été décidé d’arrêter le classement final au 7e tour, au moment de la première interruption. Alors en tête, Guevara, qui avait pourtant abandonné sur un problème mécanique juste avant le deuxième accident, a été déclaré vainqueur, devant l’Italien Dennis Foggia (Honda) et le Britannique John McPhee (Honda).