Motocyclisme – GP de France: Dupasquier dans les points, Lüthi au tapis

Le Grand Prix de France fut piégeux à cause de la pluie. A ce jeu-là, Jason Dupasquier s’en est bien tiré, se classant 13e en Moto3. Tout le contraire de Thomas Lüthi qui a chuté en Moto2.
16 mai 2021, 16:11
/ Màj. le 16 mai 2021 à 16:11
Thomas Lüthi aligne les contre-performances.

Jason Dupasquier (KTM) a terminé dans les points pour la cinquième fois en autant de courses Moto3. Lors du Grand Prix de France au Mans, le Fribourgeois s’est classé 13e dans des conditions très difficiles.

Sur une piste humide et très piégeuse, Dupasquier (19 ans) a su rester sur sa machine, au contraire de plusieurs autres pilotes. Le Suisse démontre une constance réjouissante puisqu’il a rallié l’arrivée à chaque Grand Prix depuis ses débuts l’an passé.

Dupasquier, 14e sur la grille, a longtemps figuré parmi le top 10 avant de perdre un peu de terrain en fin de course. La victoire est revenue à l’Espagnol Sergio Garcia (GASGAS) devant le Tchèque Filip Salac (Honda). Au championnat, le Fribourgeois occupe le 10e rang provisoire avec 27 points.

 

Lüthi à terre

La saison continue d’être difficile pour Thomas Lüthi (Kalex). Le Bernois est tombé à 11 tours de l’arrivée de la course Moto2 alors qu’il occupait la 13e place et pouvait envisager de finir dans le top 15. Lüthi (34 ans) n’a inscrit qu’un tout petit point cette saison au championnat.

Par comparaison, son coéquipier néerlandais Bo Bendsneyder en a marqué 24. Cette série noire suscite des interrogations légitimes quant à l’avenir dans la catégorie du vétéran suisse au terme de la saison.

La course a été remportée par l’Espagnol Raul Fernandez, devant son coéquipier australien Remy Gardner et l’Italien Marco Bezzecchi, tous chevauchant une Kalex. Au championnat, Gardner est leader avec un point d’avance sur Fernandez.

 

En MotoE, Dominique Aegerter a fini 4e, au pied du podium. Le Bernois occupe la 2e place du général.

L’Australien Jack Miller (Ducati) a remporté une course MotoGP mouvementée au Mans. Il a précédé les Français Johann Zarco (Ducati) et Fabio Quartararo (Yamaha). Les pilotes ont dû changer de moto en cours d’épreuve en raison de l’arrivée de la pluie au 5e des 27 tours.