Moto – GP d’Emilie Romagne: Quartararo champion du monde de MotoGP, Lüthi 14e en Moto2

Fabio Quartararo est devenu dimanche le premier champion du monde français de MotoGP. Le pilote bernois Thomas Lüthi a inscrit seulement 2 points dimanche en Moto2 à Misano pour l’une de ses dernières courses de sa carrière. Le Britannique Sam Lowes a remporté l’épreuve.
24 oct. 2021, 14:09
/ Màj. le 24 oct. 2021 à 15:30
Fabio Quartararo a profité de l'abandon sur chute de son dernier rival.

Fabio Quartararo (Yamaha), 22 ans, a offert à la France son premier titre de champion du monde dans la catégorie reine du MotoGP au terme du GP d'Emilie-Romagne dimanche.

L'abandon sur chute de son dernier rival, l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati), lui garantit de coiffer la couronne avant même les deux dernières courses.



La victoire dans la course est revenue à Marc Marquez (Honda). Celui-ci a lui aussi bénéficié de la chute de Francesco Bagnaia à 4 tours de l'arrivée, alors que l'Italien menait devant l'Espagnol après avoir pris le départ en pole position. Parti 15e sur la grille, Fabio Quartararo s'est classé 4e.

Pour Fabio Quartararo, la consécration arrive pendant sa troisième saison en MotoGP, la première avec l'écurie d'usine Yamaha après deux ans passés chez l'équipe satellite Yamaha-SRT. Sur 16 GP disputés en 2021, le Niçois de 22 ans a décroché dix podiums, dont cinq victoires, et cinq pole positions.

Lüthi, 14e

Thomas Lüthi (Kalex) a quant à lui cueilli deux petits points à Misano, théâtre de l’antépénultième course de sa carrière en Moto2. Le Bernois a pris la 14e place d’une épreuve remportée par le poleman, le Britannique Sam Lowes (Kalex).

Onzième sur la grille, Thomas Lüthi – qui affiche désormais 23 points à son compteur 2021 – n’a jamais été dans le coup dans ce Grand Prix d’Emilie-Romagne. Il a concédé près de 35 secondes à Sam Lowes, qui décroche son troisième succès de l’année après son doublé au Qatar en début de saison.



Raul Fernandez a par ailleurs laissé passer une immense opportunité dans la course au titre mondial. Vainqueur des trois GP précédents, l’Espagnol a chuté à 11 tours de la fin alors qu’il pointait en tête. Son retard sur le leader du championnat Remy Gardner (7e dimanche) passe ainsi de 9 à 18 unités.

Foggia retarde l’échéance

En Moto3, Dennis Foggia (Honda) est remonté de la 14e position sur la grille pour s’imposer, cueillir son sixième podium d’affilée et prolonger la lutte pour le titre. L’Italien se rapproche de 30 à 21 points du leader espagnol Pedro Acosta (KTM), 3e de la course derrière son équipier et compatriote Jaume Masia (KTM).