Réservé aux abonnés

Martin Dougoud: des cadrans de montres aux anneaux olympiques

La Suisse tient son représentant en canoë-kayak aux prochains Jeux olympiques. Martin Dougoud réalise une première depuis 2012 et l’ultime participation de Mike Kurt. Le résultat d’un pari osé pour celui qui est originaire de Villers-le-Lac.
14 oct. 2019, 16:00 / Màj. le 14 oct. 2019 à 18:56
Martin Dougoud est déterminé à réaliser un exploit aux JO de Tokyo en 2020.

«Ça va être un truc de malade.» Malgré ses 28 ans, Martin Dougoud réagit tel un gamin à l’idée de participer à ses premiers Jeux olympiques en kayak monoplace slalom. Huit ans après sa participation, le Bernois Michael Kurt tient son successeur. Il est treizième mondial et rêve d’un exploit l’année prochaine à Tokyo.

«Je vais simplement être moi-même et donner le meilleur», continue-t-il. Mais surtout, cet enfant de Villers-le-Lac va profiter et pouvoir mes...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an