Réservé aux abonnés

Le plus beaux des cadeaux pour Jean-Pierre Egger

Le Neuchâtelois Jean-Pierre Egger est en lice pour recevoir le titre de «meilleur entraîneur des 70 dernières années», en compagnie d’Arno Del Curto et de Karl Frehsner.
01 déc. 2020, 08:58
/ Màj. le 01 déc. 2020 à 08:58
Pour Jean-Pierre Egger, la reconnaissance de ses pairs est plus importante que les récompenses.

L’émotion n’est pas feinte. Comme à chaque fois qu’une récompense vient de ses pairs, ceux qu’il considère le plus, ceux pour qui il a tant œuvré durant sa carrière, elle touche Jean-Pierre Egger en plein cœur. Cela avait été le cas la dernière fois en octobre  2017, lors de la remise à Macolin du «Lifetime Award» de Swiss Olympic pour l’ensemble de son œuvre. «J’avais eu droit à six ou sept minutes ininterrompues de standing-ovation», ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an