Réservé aux abonnés

Improvisation en première ligue

Un certain flou règne autour de la composition des groupes pour la saison prochaine.
18 mars 2017, 01:12
/ Màj. le 18 mars 2017 à 00:01
Hockey sur glace première ligue, Saignelégier 24 janvier 2017. HC Franches-Montagnes - HC Saint-Imier 4-3. Photo: Neininger ( Saint-Imier en jaune) chute face à Guichard et Hentzi. (Roger Meier)

«Même moi, je ne sais pas ce qui va se passer.» En une phrase Sergio Ghiggia, administrateur romand de la première à la quatrième ligue de hockey sur glace, résume le flou régnant autour du futur championnat de première ligue classique. Avec l’apparition de la Swiss Regio League (3e division), la situation aux niveaux inférieurs est plus que jamais incertaine. Une fusion entre les groupes romand et central est évoquée.

«On ne sait rien du tout. Ce n’est pas normal, alors que nous devons composer nos équipes et prévoir un budget!», Moïse Berberat, président du HC Franches-Montagnes (HCFM), s’emp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois