HC La Chaux-de-Fonds: une réussite bien provoquée

Notre journaliste Julián Cerviño revient sur la qualification du HC La Chaux-de-Fonds en finale des play-off de Swiss League.
22 mars 2019, 10:29
/ Màj. le 22 mars 2019 à 10:27
La chance se provoque.

La réussite ce n’est pas que de la chance, ça se provoque et le HCC a bien su la provoquer lors de la saison de son centième anniversaire. Si le mérite de cette qualification en finale tant attendue revient en premier lieu aux joueurs, le rôle des dirigeants, du staff technique et du directeur sportif n’est pas négligeable.

Pour sa première saison complète à la tête des Abeilles, l’entraîneur Serge Pelletier a bien mené sa barque. En apportant des changements lorsqu’il le fallait tout en conservant le bon cap. Du beau boulot!

 

Cette belle réussite sportive doit trouver une bonne réponse politique.

Les dirigeants ont eu le courage de miser sur un directeur sportif du cru qui ne les a pas déçus. Loïc Burkhalter a déjà réussi son baptême dans son nouveau rôle. L’ancien capitaine du HCC a privilégié les jeunes pour pallier les nombreuses absences et il a trouvé des bonnes solutions en engageant des joueurs capables de bonifier l’équipe. Il a aussi fait tout juste avec les deux mercenaires. Son implication et ses connaissances lui ont permis de réussir avec mention son premier exercice à ce poste. Chapeau!

Cette belle réussite sportive doit trouver une bonne réponse politique. Pour se maintenir à ce niveau et continuer à se développer, le HCC a besoin d’un écrin rénové, plus moderne, digne des ambitions du club et de l’engouement qu’il génère.

par Julian Cerviño