GE Servette, Sierre et Langenthal recalés

02 août 2015, 19:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

La Ligue a délivré sa décision pour l'octroi des licences de jeu pour la saison 2011-2012. Seize clubs sur 22 ont passé l'examen sans problème. A commencer par le HCC. «Nous n'étions pas vraiment inquiets à ce sujet», délivre le président chaux-de-fonnier Marius Meijer. «Nous avons pu présenter des comptes équilibrés au 31 janvier. Les apports de notre loge-business et celui de notre futur bar du Goal-club, pour lequel nous avons trouvé une partie du financement, s'avèrent précieux.» De nouveaux sponsors devraient rejoindre le HCC sous peu.

Si aux Mélèzes les feux sont au vert, ce n'est pas le cas partout. GE Servette et Sierre ont reçu une licence sous conditions. Ces clubs doivent encore remplir des conditions formelles et matérielles. En clair, les directives concernant les infrastructures et la sécurité (conditions formelles) n'ont pas toutes été remplies. C'est aussi le cas pour Lugano, Bâle et Thurgovie. La Ligue indique qu'elle a intégré pour la première fois des critères liés aux installations sportives. Le club genevois espère que le nouveau projet de rénovation de la patinoire des Vernets lui permettra de franchir ce cap. Pour la LNB, ces critères entreront en ligne de compte dès la saison 2012-2013.

Pour ce qui est des aspects matériels, on parle finances, surtout. Tout comme Sierre, Langenthal a des soucis de ce côté-là. Ces clubs ont dix jours pour faire recours contre cette décision ou revoir leur copie.

Du côté de la promotion en LNB, Huttwil a fait recours contre la décision de la commission des licences de ne pas lui accorder sa promotion. Le club bernois avait demandé un délai supplémentaire de quatre semaines, dès le 31 mars, que la Ligue n'a pas octroyé, par soucis d'équité entre les clubs. On voit mal comment ce recours pourrait aboutir.

Finaliste malheureux pour le titre de première ligue, Martigny-Verbier a envoyé une lettre pour demander aux sociétaires d'étudier son dossier. Là aussi, les chances sont minimes.