Neuchâtel Xamax FCS est prêt pour le derby

Les « rouge et noir » affrontent le FC Bienne cet après-midi (15h) à la Maladière pour le premier derby de l'Arc jurassien de la saison.
08 sept. 2015, 17:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Roberto Cattilaz, coach de Xamax, lors de la rencontre de football de coupe suisse en 32ieme de finale, entre le Xamax FCS et le FC Aarau, ce dimanche 18 aout 2013, au Stade de la Maladiere de Neuchatel. (KEYSTONE/Sandro Campardo)

Malgré les pépins physiques accumulés lors de ces premières semaines de championnat, Roberto Cattilaz estime que son équipe est prête à affronter le FC Bienne et ne compte par ailleurs pas ajouter de nouveau joueur à son effectif. « Je fais appel aux qualités de mon groupe, on travaille en interne, on a les joueurs. De plus, je vois une progression ces derniers jours, l'équipe commence à être rodée. En tant que club formateur, on se doit d'intégrer des jeunes, même si c'est un peu plus difficile sans équipe M21. »

Quant à son adversaire du jour, le mentor xamaxien a pris le soin d'analyser son jeu: « J'ai visionné les quatre premiers matchs de Bienne, c'est une équipe qui donne beaucoup offensivement. Ils ont des joueurs de qualité, mais on a de quoi faire un résultat. Marchesano a déjà marqué six buts, mais on ne va pas se focaliser spécialement sur lui, il vaut mieux empêcher les ballons de lui arriver. »

L'ex-Biennois, aujourd'hui à Neuchâtel Xamax FCS, Mustafa Sejmenovic relève quant à lui un avantage à son équipe actuelle: « C'est un club familial, alors qu'à Bienne, avec toutes ces arrivées, ce sont un peu des mercenaires qui ont envie de se montrer. Je suis certain que dans les matchs décisifs, cela fera la différence. »