Réservé aux abonnés

La nuit magique du jeune Oberlin

Le Vaudois a été l’immense artisan du large succès de Bâle contre Benfica.
28 sept. 2017, 00:30
/ Màj. le 28 sept. 2017 à 00:01
Basels Dimitri Oberlin jubelt uebeer sein 1:0 im Fussball Meisterschaftsspiel der Super League zwischen dem FC Basel 1893 und dem FC Zuerich im St. Jakob-Park in Basel, am 23. September 2017. (KEYSTONE/Georgios Kefalas) SCHWEIZ FUSSBALL BASEL ZUERICH

Quoi de mieux, le jour de ses 20 ans, que de briller de mille feux face au Benfica et de ressusciter les nuits magiques rhénanes? Dimitri Oberlin a, comme samedi en championnat, relancé les affaires du FC Bâle en étant l’immense artisan de sa victoire 5-0 lors de la deuxième journée de la Ligue des champions.

Cheville ouvrière de l’ouverture du score signée Michael Lang dès la 2e minute de jeu, décoiffant auteur du 2-0 à la 20e après un bon service de Renato Steffen et un sprint de près de 80 mètres, dribbleur puissant qui a provoqué le penalty du 3-0 transformé par Ricky van Wolfswinkel à la 5...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois