Réservé aux abonnés

Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

Des cantons romands proposent des programmes pour réinsérer le personnel infirmier qui a cessé de pratiquer.
13 oct. 2021, 00:01
/ Màj. il y a 2 jours
KEYSTONE

«Après une longue pause dans le métier, je m’interdisais de travailler dans les soins. Je n’étais plus dans le coup et n’osais plus dire être infirmière.» Formée à l’école en soins infirmiers de Sion, Agnès Fumeaux a pratiqué son métier de 1991 à 2005. Elle s’est ensuite consacrée exclusivement à ses cinq enfants. En 2013, elle reprend un poste d’accompagnante dans les addictions, puis devient infirmière indépendante dans le coaching en ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois