Centrale d'appels sanitaires urgents pour le Jura

Le canton du Jura sera doté dès le début de l'année prochaine d'une centrale d'appels sanitaires urgents, «Jura 144». Il a ainsi choisi l'option d'une centrale autonome après l'échec des démarches avec le canton de Berne pour instituer un projet interjurassien.
02 août 2015, 19:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Le budget d'exploitation de ce nouveau service public est évalué  à 800'000 francs par année. Ce montant sera pris en charge par l'Etat et octroyé sous forme d'enveloppe spécifique à l'Hôpital du Jura, a expliqué jeudi le canton du Jura. L'hôpital assumera la gestion de la centrale d'appels.

Lors des débats sur la sécurité sanitaire, le Parlement jurassien avait demandé une coopération «avec les cantons limitrophes» pour  l'organisation de la centrale d'appels. Le projet interjurassien prévoyait une centrale unique avec le Jura bernois. Le refus du Grand Conseil bernois a mis fin à ce projet commun.

Le Gouvernement jurassien a alors envisagé une collaboration avec  le canton de Vaud, en partenariat avec Neuchâtel. Mais Delémont a  écarté cette option en raison de la complexité d'une telle mise en  oeuvre et de l'allongement du calendrier de réalisation. /ats