Réservé aux abonnés

L’aigle à Neuchâtel: chronique d’un retour historique

Après la naissance d’Artémis l’an dernier, le couple d’aigles royaux du Val-de-Travers est à nouveau en pleine nidification. Les ornithologues Patricia Huguenin et Jean-Daniel Blant racontent trois ans de vie avec les rapaces.
10 avr. 2021, 13:30 / Màj. le 12 avr. 2021 à 10:07
Artémis, la jeune aiglonne née au Val-de-Travers, en vol au mois d'août dernier.

«Il est là! A gauche, au-dessus des sapins!» Patricia Huguenin montre le ciel. Une silhouette se dessine au-dessus de la crête. Même à plusieurs centaines de mètres, elle paraît grande, très grande. «C’est plus imposant qu’une buse. C’est un genre de… planche à repasser qui vole.»

Nous sommes quelque part sur les hauteurs du Val-de-Travers. Les ornithologues Patricia Huguenin et Jean-Daniel Blant ont sorti discrètement jumelles et lunettes d’observation. Ils continuen...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois