Réservé aux abonnés

Val-de-Ruz: plusieurs sinistrés doivent batailler avec les assurances

Il y a plus de deux mois, un violent orage s’est abattu dans l’est du Val-de-Ruz, emportant tout sur son passage. Aujourd’hui, les sinistrés doivent faire preuve de patience: les négociations avec les assurances ne sont pas de tout repos. Témoignages.
30 août 2019, 12:21 / Màj. le 29 août 2019 à 09:14
Faute d'appartement, Lisa et ses enfants font du camping devant la maison.

Après le déluge, place aux réparations. Plus de deux mois se sont écoulés depuis le violent orage qui s’est abattu sur les villages de Dombresson, Villiers et Le Pâquier. Et depuis, les négociations avec les assurances s’apparentent souvent à un bras de fer. De nombreux sinistrés ne sont donc pas près de dormir chez eux.

C’est le cas de Lisa Junod et ses enfants qui habitent au Côty. Les travaux de leur logement étant plus longs que prévu, ils ont élu domicile dan...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an