Une nouvelle pharmacienne cantonale neuchâteloise désignée

Virginie De Biase succédera à Jean-Blaise Montandon en qualité de pharmacienne cantonale.
28 nov. 2019, 10:16
/ Màj. le 28 nov. 2019 à 15:14
Virginie De Biase entrera en fonction le 6 janvier 2020.

Changement dans le petit monde de la pharmacie neuchâteloise. Le pharmacien cantonal Jean-Blaise Montandon prendra sa retraite à la fin de l’année après 28 ans passés à ce poste. Virginie De Biase lui succédera officiellement dès le 6 janvier 2020.

Mariée et mère de deux enfants, cette Neuchâteloise exerce la profession de pharmacienne depuis 20 ans dans différentes officines du canton, à La Chaux-de-Fonds, au Val-de-Ruz, à Neuchâtel, ou, plus récemment au Landeron.

Après des études de pharmacie tout d’abord à Neuchâtel, puis à Genève, elle est titulaire d’un diplôme fédéral de pharmacienne. «Et peut se prévaloir de nombreuses formations professionnelles complémentaires», relève la Chancellerie d’Etat dans un communiqué ce jeudi.

Contrôle et surveillance des professionnels de la branche et des établissements qui vendent ou utilisent des médicaments et des stupéfiants, contrôle de la fabrication de médicaments, des laboratoires d’analyses médicales ainsi que des fabricants et des points de remise de dispositifs médicaux, surveillance des banques de sang et de l’accès aux médicaments psychotropes et stimulants, ses tâches seront nombreuses.

par Lea Gloor