Réservé aux abonnés 8

Un candidat sauvage fâche l'UDC

L'UDC Karim-Frédéric Marti vise le Conseil d'Etat neuchâtelois. Il concurrencera le candidat officiel Raymond Clottu. Tensions.
07 août 2015, 14:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8291844.jpg

"Le siège gagné par Yvan Perrin au Conseil d'Etat risque d'échapper à l'UDC! Je considère comme normal de tenter de le sauver et de me lancer dans cette élection."

Le Landeronnais Karim-Frédéric Marti a mis fin au suspense hier au Château de Neuchâtel. Arborant un large sourire, le médecin-dentiste UDC a déposé sa candidature à l'élection complémentaire au Conseil d'Etat neuchâtelois, seulement vingt minutes avant la fin du délai officiel. "Nous devons montrer que notre parti a la capacité de présenter deux candidats!" , a lancé l'ancien député au Grand Conseil, actuel président du Conseil gé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois