Réservé aux abonnés

Politique culturelle: le soufflé du gouvernement neuchâtelois retombe

La déception est à la hauteur de leurs attentes en matière de soutien à la création. Une députée et un représentant des milieux culturels neuchâtelois réagissent à une réforme du Conseil d’Etat.
22 mai 2020, 10:01 / Màj. le 22 mai 2020 à 13:23
Des artistes sur la scène de la Plage des Six-Pompes, à La Chaux-de-Fonds.

Le coronavirus a frappé de plein fouet des acteurs culturels neuchâtelois déjà en difficulté. La manière avec laquelle l’Etat s’apprête à les soutenir n’est, selon les premiers échos, pas jugée suffisante.

Des voix s’expriment depuis longtemps pour muscler la loi cantonale sur l’encouragement des activités culturelles, qui date de 1991. Après une première révision avortée il y a quinze ans, le projet actuel est notamment issu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois