«Pas sur la carte, vraiment?», l’air du temps de Matthieu Henguely

Vous cherchez une application pour partir en randonnée? Alors découvrez l’«Air du temps» de Matthieu Henguely.
10 déc. 2020, 05:30
/ Màj. le 10 déc. 2020 à 05:30
AirDutemps-MatthieuHengue_2

Sommet du Grammont, le 30 novembre dernier. Baignés par le soleil, on a aucune envie de redescendre dans le brouillard qui s’étend à nos pieds. Mais bon, il faudra bien le faire.

Ne possédant pas de parapente comme les deux types croisés durant la montée (zut!), il va bien falloir trouver une autre solution. On préférerait faire une boucle avec le collègue marcheur. Du coup, exit le chemin officiel.

«Je me suis renseigné, il y a deux chemins qui ne sont pas sur les cartes mais qui existent», dit le pote. «Ils ne sont pas sur SwissMobile ou sur Camp to camp, mais ça devrait le faire.»

On discute alors avec un guide qui a emmené son client encordé sur l’un des sentiers visés. «Pour de l’alpinisme, ça va, pour de la randonnée, c’est très engagé.»

Bon, on se rabat sur l’autre petit sentier, qui rejoint l’Alamont en contrebas. C’est un joli dénivelé, mais il paraît abordable et se trouve sur la face ensoleillée. Ça ne devrait donc pas glisser.

Arrivé à l’Alamont après cette jolie dérupe, on profite encore du soleil et prenons quelques photos. Je sors alors mon téléphone. «Euh… Ton sentier là… Il n’est pas sur SwissMobile mais… il est noté sur Pokémon Go!»

Je ne sais pas vous, mais moi, ça me fait plutôt flipper de savoir que le système informatique derrière le fameux jeu vidéo sur mobile cartographie de tels sentiers. J’espère juste que les futurs apprentis alpinistes ne prépareront pas leurs prochaines ascensions sur Google Maps!

par Matthieu Henguely