Retour réussi pour les épouvantails des Planchettes

Chasse-moineaux et attrape-nigauds sont de retour aux Planchettes. Samedi, l'inauguration du "Sentier des épouvantails" était effroyablement haute en couleur. Les promeneurs pourront les découvrir jusqu'au 20 octobre.
17 juin 2018, 12:50
/ Màj. le 17 juin 2018 à 13:42
Les épouvantails donnent une touche effroyablement amusante au village.

A peine arrivés aux Planchettes, les visiteurs sont accueillis par les chasse-moineaux et les attrape-nigauds. Le cycliste coloré au rond-point, le marin dans sa cabine téléphonique sans téléphone ou encore la Fée verte voyageuse sur son tracteur donnent une touche épouvantablement amusante au village! Aucun doute, le retour du «Sentier des épouvantails» a démarré sur les chapeaux de roue samedi.

Le parcours commence au pavillon des fêtes. C’est d’ailleurs à cet endroit que les visiteurs ont pu s’asseoir pour boire un café ou déguster une glace artisanale lors de l’inauguration. «A midi, environ 125 personnes ont mangé ici. Ce sont surtout des gens de l’extérieur», se réjouit Laurent, l’un des organisateurs planchottiers.

Une centaine d'épouvantails

Si en 2016, la première édition avait rassemblé quelque 10’000 personnes sur quatre mois et une quarantaine d’épouvantails, cette année, les promeneurs peuvent en observer une centaine. Durant tout l’été, ils feront leur connaissance en longeant des paysages champêtres. Le premier sentier, qui fait environ cinq kilomètres, est facilement accessible. Le deuxième, d’un peu plus de trois kilomètres, sera préféré par les habitués.

Au fil de la balade, les marcheurs ont pu aussi profiter des chants entonnés par le chœur mixte des Planchettes. «C’est l’occasion d’attirer des gens qui ne sont jamais venus ici. ça donne une belle image de notre village», confie, enthousiaste, Bernard, membre du chœur.

La manifestation se terminera en apothéose le 20 octobre avec une délicieuse torée géante. Après l’effort sur le sentier des épouvantails, réconfort et doigts de pied en éventail.

par Antonella Fracasso