Exposé à Paris, le verso du Constable redonne des couleurs à La Chaux-de-Fonds

Le Mémorial de la Shoah, à Paris, expose actuellement le «Verso de la Vallée de la Stour», un tableau créé à partir de la photographie du dos de l’œuvre spoliée et rendue l’an dernier aux héritiers par la Ville de La Chaux-de-Fonds.
26 mars 2019, 16:00
/ Màj. le 26 mars 2019 à 16:00
Le "Verso de la Vallée de la Stour". Source: Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds.

La Chaux-de-Fonds n’a plus de Constable, mais elle a encore ce «Verso de la Vallée de la Stour». Il s’agit du tableau créé par l’artiste français Philippe Gronon à partir de la photographie du dos de l’œuvre spoliée et rendue l’an dernier aux héritiers.

L’inédit de cette démarche du conservateur du Musée des beaux-arts (MBA) David Lemaire, qualifiée d’exemplaire, a été salué par le Mémorial de la Shoah, qui expose actuellement cette photographie montée en tableau (elle sera de retour en fin d’année au MBA).

Vendue pour un gros million de francs

On y voit «une grosse cicatrice», dit David Lemaire, en haut à droite, «qui date de la restauration de l’œuvre, en 1987». Les étiquettes sont des traces des expositions traversées par le Constable, «la plus grande datant du 19e siècle, collée au Tate Britain de Londres».

Et «La Vallée de la Stour»? «Elle ne retournera probablement pas dans un musée… L’œuvre a été vendue le 5 juillet dernier lors de la Old Masters Evening Sale de Christie’s Londres pour 850 000 £ au marteau», soit un peu plus de 1,1 million de francs. 

par Vincent Costet