Réservé aux abonnés

Le hasard fait une percée démocratique

Lors d’un café citoyen, deux jeunes, rattachés au mouvement GéNomi, présenteront la possibilité de désigner les députés par simple tirage au sort.
06 mars 2017, 00:17 / Màj. le 06 mars 2017 à 00:01
DATA_ART_10984706

Les Chaux-de-Fonniers Solange Thiémard, 20 ans, apprentie horlogère, et Florian Candelieri, 34 ans, impliqué dans de multiples activités alternatives dans le canton, ne veulent pas être élus.

En voilà une campagne électorale contre-productive! ça nous change de tous ceux qui tiennent au contraire à être plébiscités et préparent leurs alliances, s’entendent avec leur parti, copains et entourage! «Et cela dans un cercle, souvent toujours identique, restreint, élitiste, compétitif, protecteur de pôles d’intérêts économiques, financiers, pharmaceutiques ou autres encore», expliquent-ils. «Nous préf...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois