La chorale locloise Free’son entre émotion et légèreté

La chorale locloise Free’son a entamé vendredi soir sa série de représentations à la maison de paroisse au Locle. Emotion garantie pour les amateurs de chanson française.
11 mai 2019, 18:00
/ Màj. le 11 mai 2019 à 18:00
La chorale locloise Free'son, chapeaux en mains, pour une version revisitée du thème musical du film "Borsalino".

«De l’ombre à la lumière»: la thématique du nouveau spectacle de la chorale locloise Free’son passe du noir au blanc, de l’émotion à la légèreté. A la maison de paroisse, ce vendredi soir, le ton est donné d’entrée. Vieux de 20 ans, le tube «Ameno» d’Era entraîne les spectateurs dans les ténèbres, point de départ d’un répertoire déjà bien huilé pour une première.

S’ensuit une succession de succès d’artistes français, de Calogero à Claudio Capéo, dont une belle chorégraphie sur le thème musical du film «Borsalino» à la sauce Patrick Fiori. Chapeaux blancs et noirs sont évidemment de la partie.

Les membres de la chorale prennent du bon temps. Plus encore, ils veulent le partager. Leur directeur, Raphaël Krajka, transmet son énergie. Ses arrangements mettent en avant alti, soprani et bassi. Ces derniers, neuf hommes, restent audibles au milieu de leurs 44 collègues féminines.

Emotion pour une choriste, future maman, au moment d’égrener les dernières strophes d’une chanson de Louane. Christian Galley

Il y a de l’émotion aussi pour une choriste et future maman au moment de conclure les dernières strophes de «Si t’étais là», une chanson de Louane, dédiée aux parents. Dans la foulée, la salle commence à battre des mains sur «Dis-le moi» de Claudio Capéo.

Le passage de l’ombre à la lumière permet de mettre en avant le quatuor à cordes féminin, qui relance le concert avec une interprétation du thème musical de la série TV «Game of Thrones». La section rythmique assure. La chorale a revêtu du blanc pour une seconde partie plus joyeuse, de Patricia Kaas à Zaz. Et deux rappels, dont un avec chapeaux blancs et noirs.

En savoir plus : Le site officiel de Free'son

par Daniel Droz